Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Jaly: sa vie, ses rêves, ses récits, ses photos
  • : Sur ce blog vous trouverez la façon dont je découvre toutes choses, à travers la nature comme à travers mes rêves,
  • Contact

Profil

  • Jaly
  • Retraitée, j'en profite pour vagabonder, l'âme heureuse, par monts et par vaux, j'aime photographier, raconter ce que je ressens, écrire un poésie dans un moment propice aux rêves,puis il y a le reste que je vous invite à venir découvrir
  • Retraitée, j'en profite pour vagabonder, l'âme heureuse, par monts et par vaux, j'aime photographier, raconter ce que je ressens, écrire un poésie dans un moment propice aux rêves,puis il y a le reste que je vous invite à venir découvrir

Cadeaux reçus

Mon amie Alice m'a décerné





Mon amie Tataray(Bricabrocamoi)
m'a remis la clé de l'amitié




Un tout grand merci.
------------

J'ai trouvé ce gif sur le blog de KRI,
si gentiment offert qu'il sera le porte-bonheur de mon blog
http://img10.hostingpics.net/pics/846078myasotis.gif

Recherche

Texte Libre

Archives

Coquelicots

 



1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 17:18
Le thème de la semaine chez Dana se rapporte au folklore, nous n'en manquons pas en Belgique

Les géants d'Ath, Les chinels de Fosses, les Blancs-Moussis de Malmedy, le Meyboom et l' Ommegang sur Bruxelles, les marches de l'Entre-Sambre et Meuse et nos fameux gilles de Binche ne forment qu'une petite partie de notre folklore

Je vais donc me limiter et vous parler des gilles
de Binche



La matinée



Dès potron-minet, les premiers « ra » et « fla » se font déjà entendre dans la petite ville de Binche endormie, mais le Gille, lui, est déjà réveillé et bossé depuis quelques heures. Il attend, sans doute impatiemment, qu’un groupe de ramassage vienne le chercher. Et déjà, ramon en main, il exécute ses premiers pas de danse dans les rues, sans se soucier du froid ou des flocons de neige, tant sa joie d’être à nouveau le roi des festivités est intense. Plus la matinée avance, plus les petits groupes sont nombreux. Après quelques arrêts chez des particuliers, les groupes font une pause, vers 8h, dans un café, un restaurant afin d’y déguster huîtres et champagne et de se remettre d’aplomb de ce réveil agité. Vers 9h, les sociétés se rassemblent, et les Gilles arborent leur masque de cire à moustache, lunettes et favoris, symbole de l’unité du personnage de Binche. Ils ne tomberont le masque que vers midi, lorsqu’ils seront reçus à l’hôtel de ville. Après cette matinée bien remplie, l’heure du repas a sonné. Les sociétés de Gilles se disloquent afin de se rendre soit à leur domicile, soit au restaurant pour y goûter un court repos et un dîner bien mérité.

Le cortège aux oranges





L’après-midi, le Gille troque son ramon pour un panier d’osier et rejoint (toujours accompagné d’un tambour) les autres membres de sa société qui se mettent déjà en place pour le départ du cortège. 15h30, le cortège aux oranges se met en marche dans la rue principale de la ville. Précédés des Arlequins, Pierrots, et autres Paysans, les Gilles forment un cortège haut en couleur, arborant ainsi leur grand chapeau en plumes d’autruches, soit blanc, soit légèrement coloré. La foule est toujours nombreuse à ce moment de la journée, et le spectateur ne tarde jamais à recevoir des oranges, véritables offrandes de la part du Gille. Mais malheur à celui qui commettra le péché de lèse-majesté en relançant ce cadeau, car le roi du cortège peut parfois se montrer agressif.



La soirée





Les paniers sont vides, le cortège s’achève, mais très vite, il faut se préparer pour le cortège du soir. Tout aussi animé par les fanfares, l’ultime cortège est égayé par les feux de Bengale, pour atteindre son apothéose sur la Grand-place, vers 21h30 où les sociétés prennent part au gigantesque rondeau final qui durera pendant tout le feu d’artifice. Chaque société se retrouve alors dans son local près duquel elle effectuera son dernier rondeau pour, ensuite, se séparer et déambuler dans les rues de la ville au son des tambours jusqu’au petit matin du mercredi des Cendres.



Le carnaval de Binche est proclamé par l'Unesco: chef d'oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l'Humanité




.

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
<br /> sang et or c'est pas plutot le racing club de lens ! <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> sang et or ce sont les couleurs de mon club favori: le F.C. Malinois (Mechelen), heureuse de savoir que Lens possède les mêmes couleurs <br /> <br /> <br />
J
<br /> c'est de la grande tradition et je pense qu'on vient de loin pour les voir et pour en connaitre l'ambiance.<br /> Merci de ce partage<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> une ambiance inégalable quand tambours et trompettes se mettent en action, très tôt le matin on est éveillé pour un tamboureur qui vient chercher chaque gille à son domicile, dommage qu'il n'y<br /> avait pas d'air de gilles sur Deezer<br /> <br /> <br />
J
<br /> J'habite à Bruxelles et je suis allée  plusieurs fois au carnaval de Binche quand j'étais plus jeune.<br /> <br /> <br />
Répondre
Y
<br /> Le carnaval "à la belge" est toujours haut en couleur et rempli de traditions, bonne idée de présenter celui-là.<br /> Bises de Belgique aussi - Yentl<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> je passe chez toi , j'habite à 25 kms de Binche, voila pourquoi j'ai choisi celui-la. Bises<br /> <br /> <br />
B
<br /> Un carnaval célèbre qui n'est pas prêt de disparaître sous la protection de l'UNESCO mais surtout grâce à la volonté et l'enthousiasme de centaines de bénévoles et de spectateurs participants.<br /> Merci pour ce reportage intéressant.<br /> <br /> Amicalement<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Tu as bien raison de souligner ce bénévolat et pour la participation, la foule est tellement dense que l'on a difficile à avancer, j'habite à environ 25 kms de Binche. Amitiés<br /> <br /> <br />