Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Jaly: sa vie, ses rêves, ses récits, ses photos
  • Jaly: sa vie, ses rêves, ses récits, ses photos
  • : Sur ce blog vous trouverez la façon dont je découvre toutes choses, à travers la nature comme à travers mes rêves,
  • Contact

Profil

  • Jaly
  • Retraitée, j'en profite pour vagabonder, l'âme heureuse, par monts et par vaux, j'aime photographier, raconter ce que je ressens, écrire un poésie dans un moment propice aux rêves,puis il y a le reste que je vous invite à venir découvrir
  • Retraitée, j'en profite pour vagabonder, l'âme heureuse, par monts et par vaux, j'aime photographier, raconter ce que je ressens, écrire un poésie dans un moment propice aux rêves,puis il y a le reste que je vous invite à venir découvrir

Cadeaux reçus

Mon amie Alice m'a décerné





Mon amie Tataray(Bricabrocamoi)
m'a remis la clé de l'amitié




Un tout grand merci.
------------

J'ai trouvé ce gif sur le blog de KRI,
si gentiment offert qu'il sera le porte-bonheur de mon blog
http://img10.hostingpics.net/pics/846078myasotis.gif

Recherche

Texte Libre

Archives

Coquelicots

 



12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 01:03
Un métier très ancien pour le "THEME DE LA SEMAINE" - LES OUTILS chez DANA




le métier de taillandier


Au Moyen Âge, le taillandier est un forgeron qui travaille en finesse. Il a en charge la production de tout ce qui est tranchant, de ce que l'on appelle les outils à taillants. Il travaille l'acier, en utilisant la forge pour chauffer le métal, ainsi qu'une gamme de marteaux et de pinces de forge.





Taillandier: c'est un métier traditionnel consistant à fabriquer des outils taillant tel que ciseaux, cisailles, haches pour les artisans. Il n'en reste plus que 3 en France. Les autres ayant disparus au début des années 1900, lorsque l'industrie a pris à sa charge la fabrication des outils.

enclume du 17e ou 18e siècle

Le taillandier est un forgeron spécialisé dans la fabrication des outils tranchants. Il travaille donc pour de nombreuses corporations : bouchers, menuisiers, agriculteurs...

Il existait différentes spécialités :

les taillandiers en oeuvres blanches : fabriquent des outils coupants mais qui ne seront pas des armes.
les taillandiers grossiers : fabriquent des gros ustensiles de cuisine (marmites, crémaillères...) et de gros outils (pelles, chenets, marteaux, etc...)
les taillandiers vrilliers (vrilles, vilebrequins) et tailleurs de limes, poinçons, ciseaux
les taillandiers en fer blanc et noir : spécialisés dans la fabrication de lanternes, entonnoir, moules...

Les taillandiers fournissent aujourd'hui les corps de métiers spécialisés, travaillant notamment avec les techniques d'autrefois comme les tailleurs de pierres pour la restauration de monuments historiques. Le taillandier fabrique également les objets aériens : lances, flèches... Pour l'anecdote, il faut, pour fabriquer une pointe de flèche, taper 600 coups.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jaly - dans documentaire
commenter cet article

commentaires

Jeanne Fadosi 16/09/2009 12:18

Voilà un article fort instructif. C'est un nom bien peu utilisé maintenant dans son sens d'artisan mais il est devenu un patronyme, sans doute à l'origine par le métier, comme boulanger ou mercier ou bien d'autres ...Belle semaine

~~Dana~~ 14/09/2009 07:41

Merci, bien trouvé , je ne connaissais pas ce métier, ou plutôt ce nom de taillendier. Bonne journée à toi et bisous

Jaly 14/09/2009 19:28


Merci Dana, une belle soirée, bisous


Laure-H 13/09/2009 22:05

Il en reste 3 seulement...Merci de ce bel article

Jaly 13/09/2009 23:39


oui malheureusement bien souvent les machines remplacent les hommes, j'aimais regarder travailler tous ces artisans quand j'étais jeune, bonne semaine


Théia 13/09/2009 18:32

Je ne connaissais pas ce métier.  L'article montre bien toutes ses facettes.  je l'ai apprécié.Cordialement.

Jaly 13/09/2009 23:40


merci Théia, amitiés


Bruno 13/09/2009 11:09

Un métier perdu qui était tellement physique..il n'y a plus assez de courageux pour ça aujourd'hui !merci pour ce beau reportage

Jaly 13/09/2009 23:43


un peu comme les mineurs de fond, la Belgique a fait venir des étrangers parce que notre peuple ne voulait plus descendre dans la mine. Paresse ou peur.... merci
Bruno